Ouverture du
TRINKHALL MUSEUM

anciennement MADmusée

En mars 2020, le Trinkhall Museum
ouvrira les portes de son nouveau bâtiment.

Le Trinkhall Museum c’est la collection internationale du Créahm, Région wallonne.
Un ensemble de près de 3000 œuvres produites par tous les ateliers qui, dans le monde, ont pour objectif de révéler et de déployer des formes d'art produites par des personnes handicapées mentales.

Le Trinkhall Museum c’est un riche fonds documentaire sur les expressions artistiques dites hors-normes : art brut, outsider art, art en marge, etc.

Le musée est un lieu d’échanges et de confrontations pluridisciplinaires. Le service de médiation et le centre de documentations vous y accueillent dans une démarche de réflexion et de participation.
mediation@trinkhall.museum / centredoc@trinkhall.museum

UN NOUVEAU BÂTIMENT

Le projet de réhabilitation et d’extension du bâtiment est porté par la Ville de Liège et l’asbl Créahm qui, depuis quarante ans, défend dans une perspective novatrice et engagée l’expression artistique des personnes porteuses d’un handicap mental. Le Trinkhall Museum bénéficie de l’accompagnement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Infrastructures culturelles & Patrimoine). Le Trinkhall est un musée de catégorie B reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le nouveau musée rencontre toutes les exigences fonctionnelles d’un musée d’aujourd’hui. Avec plus de 600 m2 de surface d’exposition, une espace librairie, un centre de documentation, un espace de rencontre et d’activités pédagogiques et tous les locaux techniques nécessaires à la conservation des oeuvres, le Trinkhall s’inscrit dans une nouvelle dynamique.

DU MAD AU TRINKHALL MUSEUM

19.10.2019 – 10h30
Outsider Art Fair Paris

Atelier Richelieu, 60 rue de Richelieu - 75002 Paris

Présentation et discussions autour du nouveau Trinkhall Museum, Liège (BE) en présence de Carl Havelange, directeur artistique et Marie Remacle, conservatrice.

04.12.2019 - 18h
Vernissage Le musée idéal

Alain Meert et Patrick Marczewski
Cité Miroir

Le musée idéal est une œuvre réalisée tout au long de l’année 2019 par un des artistes phares des ateliers du Créahm, Alain Meert, en vue de l’ouverture du musée. L’artiste a répondu à la question qui lui était adressée : Qu’est-ce qu’un musée ? , par le moyen d’un bateau somptueux, toutes voiles dehors, où s’exposent nonchalamment dessins, peintures et sculptures.

04.12 > 06.12.2019
Colloque Penser les arts situés

En partenariat avec ULiège

La notion d’arts situés définit la politique muséale du Trinkhall. Elle repose sur un mode de perception et de compréhension des œuvres qui intègre la dimension fondamentale de leurs environnements : une œuvre d’art est un système de relations localisées dont l’expression esthétique est le moyen et l’effet. Toute œuvre d’art, en ce sens, est située. Mais certaines, plus que d’autres, étant donné leur apparente singularité ou leur relative marginalité, font entendre plus fortement la voix de leur situation.

Le colloque Penser les arts situés se propose de soumettre à la discussion la notion « d’arts situés », susceptible d’apporter un éclairage renouvelé sur la perception des œuvres d’art et leur mise en usage, notamment, dans un contexte muséal.

20.03.2020
Ouverture du TRINKHALL MUSEUM

21 & 22.03.2020
Weekend ouverture TRINKHALL MUSEUM

Performances, visites guidées, ateliers créatifs, ambiance musicale,…

Accès gratuit - Réservation souhaitée : info@trinkhall.museum

UN NOUVEAU NOM

Trink-Hall est un dérivé du mot allemand Trinkhalle, dont le sens original est "salle à boire". Il s'agit d'un bâtiment généralement fermé, près des sources locales, dans un complexe thermal. Dans ce bâtiment, de l'eau fraîche et curative est distribuée aux clients du spa. L'histoire de la halle à boire est directement liée au développement de la cure de puits.

Le "Trink-Hall" du Parc d'Avroy, dont la première construction date de 1880, était bien plus qu'un lieu de dégustation, car il s'y trouvait entre autres une salle de billards, une salle de danse, des séances de cinéma y avaient également lieu. C'était un lieu de divertissement fort apprécié d'une certaine clientèle bourgeoise. C’est dans le bâtiment de style moderne (1963) que s’installera le Créahm, début des années 1980.

Trinkhall désigne un lieu, une identité parfaitement ancrée dans l’histoire de la ville, où s’entremêlent les récits des trois pavillons qui se sont succédés depuis la fin du XIXème siècle. Ce changement de nom procède également de la volonté de se démarquer de l’appellation art différencié qui n’a eu de cesse de questionner mais qui stigmatisait quelque peu les productions des ateliers.