LES SAISONS DU TRINKHALL

Nous avons pris la décision de prolonger l’exposition « Visages/frontières » jusqu’au mois de février prochain, donnant ainsi l'occasion de la découvrir à tous ceux qui, contraints par les mesures sanitaires, n’ont pas pu encore nous rendre visite. Nous n’en proposons pas moins, depuis le 24 septembre, quatre nouvelles expositions : Pascal Tassini et Pierre De Peet, au Trinkhall ; Yvon Vandycke, à la Boverie ; cinq artistes du Créahm – Région wallonne à la Biennale Hors Normes de Lyon.

Alain Meert et Patrick Marczewski, Le musée idéal, technique mixte, 290 x 185 x 80 cm , 2019. Atelier : Créahm Liège (BE) ©M.Thies/collection trinkhallmuseum

Le musée idéal

Le musée idéal est une œuvre réalisée tout au long de l’année 2019 par un des artistes phares des ateliers du Créahm, Alain Meert, en vue de l’ouverture du Trinkhall. L’artiste a répondu à la question que nous lui avions adressée - Qu’est-ce qu’un musée ? -, par le moyen d’un galion, toutes voiles dehors, où s’exposent nonchalamment dessins, peintures et sculptures. C’est un théâtre de papiers, de cartons, d’objets, présences multipliées, insolites et familières qui se logent exactement dans l’entre-deux des consciences. Le monde entier qui tient dans un bateau : l’arche d’Alain Meert. Et c’est un musée, comme nous le voulons, qui navigue en rêvant parmi les idées, les formes et les émotions. Capitaine de vaisseau, Alain Meert est un pirate. Puissions-nous, au Trinkhall, nous laisser conduire par ses mille sabords et ses hissez ho !

La lettre du Trinkhall

EMPORTÉS PAR LA FOULE, ENCERCLÉS PAR LA FOIRE...

EMPORTÉS PAR LA FOULE, ENCERCLÉS PAR LA FOIRE...

Nous sommes encerclés par la foire qui, comme presque chaque année depuis 1873, a remonté ses machines et ses tréteaux dans le parc d’Avroy. Serions-nous également un peu forains, noyés pour quelques semaines dans le bruyant désordre des attractions, des lumières, des rêves, des fumées ? Le musée, en tout cas, est en son lieu et reçoit en héritage tout un millefeuille d’histoires et d’émotions qui secrètement font sens - le lieu où nous nous trouvons, nos ancrages et nos envols…

Un curieux bâtiment, le premier Trinkhall, a été construit ici en 1881, sous les ordres d’un architecte aujourd’hui oublié : Alexandre Renier, qui avait étudié à Paris et enseigné quelque temps à l’Académie des Beaux-Arts de Liège. Il y avait acquis un goût sans concession pour le style oriental. Il conçut, au cœur du parc d’Avroy, un petit palais des mille et une nuits, entouré d’une résille d’acier ouvragée à l’orientale et surmonté de deux tours en cuivre d’inspiration mauresque.

Le mobilier - les tables, les chaises, la vaisselle en majolique, les lustres copiés sur un café du Caire -, et tous les ornements sont à l’avenant. Le bâtiment est inauguré le 21 juillet 1881, jour des célébrations du cinquantième anniversaire de la Belgique, alors que la ville entière est pavoisée d’illuminations, de cortèges et de fêtes. Au Trinkhall, où l’on se presse en foule, se produit l’Harmonie des ouvriers réunis de Grivegnée qui joue, notamment, l’Ouverture triomphale de Leutner, première d’une très longue série, innombrables concerts d’harmonie ou de symphonie, à l’intérieur ou sur le kiosque, spectacles de théâtre et de music-hall, feux d’artifice, illusionnistes, aérostiers – le fameux capitaine Gilbert et son ballon rotateur ! -, chanteurs et acrobates, dioramas et cinéma géant, les promenades, les jeux, les rencontres, les bals et les tournois de billards, ainsi, au cœur de la ville, au Trinkhall et dans le parc, le coeur battant d’une sociabilité bien plus populaire que bourgeoise et dont le souvenir aujourd’hui en partie effacé retrouve en octobre toute son actualité. C’est l’archéologie du lieu où le musée se trouve et, pour une part, la poétique d’un projet mis en mouvement par l’idée des « arts situés » : dans le concert des lieux et des temps, une tête d’épingle, le Trinkhall, que nous voulons porter à son point d’incandescence…

les partenaires du musée
Ville de liège Province de Liège Culture Province de Liège Culture WBI AVIQ Loterie La première Université de Liège Fnrs la liberté de chercher