LES SAISONS DU TRINKHALL

Nous sommes heureux de vous retrouver pour notre nouvelle saison : DES LIEUX POUR EXISTER

Le musée ouvre à nouveau ses portes selon ses horaires habituels : du mardi au dimanche, de 10h à 18h !

A bientôt!

Alain Meert et Patrick Marczewski, Le musée idéal, technique mixte, 290 x 185 x 80 cm , 2019. Atelier : Créahm Liège (BE) ©M.Thies/collection trinkhallmuseum

THE IDEAL MUSEUM

The Ideal Museum is a piece created throughout 2019 by one of the leading artists of the Créahm workshops, Alain Meert, in preparation for the opening of the Trinkhall. The artist answered our question - What is a museum? - with a galleon in full sail, which casually displays drawings, paintings and sculptures. It is a scene of paper, cardboard, objects, multiple unusual and familiar presences, lodged precisely between states of consciousness. The whole world that fits into a boat: Alain Meert's ark. And it is a museum, just as we want it to be, dreamily navigating among ideas, shapes and emotions. Ship Lieutenant Alain Meert is a pirate. So, let’s all climb aboard with a heave ho!

Trinkhall Newsletter

DES LIEUX POUR EXISTER - The Trinkhall’s new season opened on 25 March

DES LIEUX POUR EXISTER - The Trinkhall’s new season opened on 25 March

Notre nouvelle saison – « Des lieux pour exister » - est ouverte depuis quelques semaines. Quelle joie de doucement partager, jour après jour, l’émotion de ceux qui nous font l’amitié d’une visite. Le Trinkhall est notre village d’Amazonie, le mouchoir de poche où nous nous tenons. Il rayonne au-dedans de tous les regards qui s’y arrêtent.

 

« La mort n’existe pas, mais la matière seule, en attente, qui brûle et se consume. La mémoire est un théâtre de papiers. Le temps est sous la peau. On n’a peur de rien, on a peur de tout. On est en vie. C’est d’avoir vu que l’on regarde, d’avoir lu que l’on écrit. Le temps est-il un multiple de mille ? On se tient au milieu des choses. On constate l’ampleur des dégâts. On pense à hier et on pense à demain. On s’éveille. On connaît des moments d’exaltation : « Je serai le pain d’herbes rouges qui lève sous ta peau, sapin de brume, l’arbre en chemise aux portes de tes nuits, je ne boirai qu’à ta source, tu seras mon unique mensonge ». La mémoire est-elle la ma-tière première de l’oubli ? » 

 

the museum's partners
Ville de liège Province de Liège Culture Province de Liège Culture WBI AVIQ Loterie La première Université de Liège Fnrs la liberté de chercher